top of page

Virginia Woolf : Une icône féministe

Portrait psycho-astrologique d'une visionnaire littéraire


Portrait Psycho-astrologique de Virginia Woolf
Virginia Stephen Woolf

"Je sens dans mes doigts le poids de chaque mot" Virginia Woolf


"Mon chéri,

J’ai la certitude que je vais devenir folle à nouveau : je sens que nous ne pourrons pas supporter une nouvelle fois l’une de ces horribles périodes. Et je sens que je ne m’en remettrai pas cette fois-ci. Je commence à entendre des voix et je ne peux pas me concentrer.

Alors, je fais ce qui semble être la meilleure chose à faire. Tu m’as donné le plus grand bonheur possible. Tu as été pour moi ce que personne d’autre n’aurait pu être. Je ne crois pas que deux êtres eussent pu être plus heureux que nous jusqu’à l’arrivée de cette affreuse maladie. Je ne peux plus lutter davantage, je sais que je gâche ta vie, que sans moi tu pourrais travailler. Et tu travailleras, je le sais.

Vois-tu, je ne peux même pas écrire cette lettre correctement. Je ne peux pas lire. Ce que je veux dire, c’est que je te dois tout le bonheur de ma vie. Tu t’es montré d’une patience absolue avec moi et d’une incroyable bonté. Je tiens à dire cela — tout le monde le sait.

Si quelqu’un avait pu me sauver, cela aurait été toi. Je ne sais plus rien si ce n’est la certitude de ta bonté. Je ne peux pas continuer à gâcher ta vie plus longtemps. Je ne pense pas que deux personnes auraient pu être plus heureuses que nous l’avons été."


Ces mots poignants sont les derniers qu'a laissés Virginia Stephen à son mari, Leonard Woolf, lorsqu'elle prit la décision déchirante de mettre fin à sa propre vie. Le 28 mars 1941, dans un acte désespéré pour échapper à la souffrance mentale, elle s'est éteinte, laissant derrière elle une lettre qui témoigne à la fois de son amour profond pour son mari et de la gravité de ses tourments intérieurs.


À travers cet article, je vous propose un portrait intime et émouvant d'une femme blessée, une femme dont les tourments du passé l'ont conduite dans les méandres de la folie. Plongeons dans l'intimité de Virginia Woolf, en explorant les traumatismes et les tourments qui ont marqué sa vie et qui ont eu une influence profonde sur son œuvre littéraire.


À travers la lentille de la psychoastrologie, nous découvrirons comment les éléments astrologiques ont pu façonner sa personnalité complexe et sa créativité avant-gardiste.


Dans cet article, nous examinerons la vie de cette femme à l'esprit si brillant autant que torturé , "A Sketch of the Past" ou les tribulations d'un esprit génial pris au piège par les traumatismes non résolus d'un passé lourd de conséquences.


Une chambre pour tous, une prison pour Virginia

Thème natal de Virginia Stephen Woolf
Thème natal de Virginia Stephen Woolf

Virginia Woolf est née le 25 janvier 1882 dans une famille marquée par l'intellect et la créativité. Elle est Verseau, ascendant Gémeaux.


Son père, Sir Leslie Stephen, est un écrivain et un philosophe respecté, tandis que sa mère, Julia Stephen, d'une beauté remarquable, est la muse de peintres de renom. La position de la Lune, en Bélier, dans la maison XII, révèle la dimension inspirante de sa mère dans les milieux artistiques. Le Soleil, positionné en Verseau dans la maison X, symbolise non seulement l'influence marquante de son père dans le domaine intellectuel et son engagement communautaire, mais également sa place prépondérante dans la vie de Virginia, qu'elle place au sommet de son thème. Cette position solaire renvoie également à son intérêt pour les matières philosophiques associées à une pensée avant-gardiste, en relation avec Uranus.



Virginia Woolf grandit au sein d'une famille recomposée, entourée de trois frères et d'une demi-sœur, Stella, issue du premier mariage de sa mère. Cette dynamique familiale contribue également à créer un environnement riche en influences et en interactions. Notons que les maisons II et III sont liées, ainsi que les maisons VIII et IX, marquant cette dynamique. Mais nous y reviendrons un peu plus tard.



Maisons liées
Maisons Liées

Son enfance à Kensington, Londres, jette les bases de la personnalité de Virginia Woolf. La maison 4, située dans le signe du Lion, témoigne de l'influence sociale bourgeoise de la famille Woolf. Le Soleil, maître de cette maison, réside en maison 10 en Verseau, indiquant à la fois son originalité et son ascension sociale. Poursuivons l'étude du foyer par le signe du Cancer en maison II, lié à la maison III, renforçant son rôle dans les échanges et la communication, correspondant aux valeurs culturelles chères à ce foyer (axe 3/9). Comme nous l'avons vu, la Lune, maîtresse de la maison II, se trouve en Bélier, un signe révélateur d'une famille à la fois inspirante et inspirée. La présence de la Lune en maison XII souligne l'intimité et la créativité qui caractérisent ce foyer, malgré son image sociale forte.



Maison XII - Conjonction Lune-Saturne
Maison XII

Virginia se souvient de son enfance sans beaucoup d'affection. Sa mère semblait ne pas lui accorder beaucoup d'attention, et son père était une figure intimidante. Malgré le fait que leur maison était un lieu de rassemblement pour les plus grands écrivains de l'époque, pour Virginia, elle ressemblait plus à une prison. Ces éléments trouvent un écho dans son thème astrologique. En effet, la forte conjonction Lune-Saturne en Maison XII représente ce sentiment de confinement et de froideur, tandis que sa relation avec son père, symbolisée par un carré Soleil-Saturne, évoque l'absence de chaleur paternelle et l'emprise stricte qu'il avait sur elle. Ces aspects astrologiques reflètent la froideur émotionnelle et l'enfermement qu'elle a pu ressentir pendant son enfance.


Malgré tout, Virginia montre dès son plus jeune âge des signes de son intelligence aiguisée et de sa sensibilité émotionnelle. Elle est indéniablement une personne mercurienne, avec un Mercure en Verseau, signe qui influence profondément sa façon de penser et de communiquer. Sa personnalité est marquée par les éléments d'air et de terre, qui viennent corréler cette énergie de communication et d'intelligence pratique.


Une pensée avant-gardiste


Mercure Maison X
Mercure Maison X

Le Verseau est régi par Uranus, une planète associée à l'originalité, à l'innovation et à la pensée avant-gardiste. Cette position de Mercure en Verseau dans son thème, indique son approche unique de la communication et de la pensée. Son esprit est imprégné d'une pensée progressiste, et elle est constamment en quête de nouvelles idées et d'expressions non conventionnelles.


Cette influence de Mercure en Verseau se manifeste également dans sa relation avec la communauté et l'humanité en général. Virginia Woolf est encline à utiliser ses capacités intellectuelles pour aborder des questions sociales et politiques importantes, ce qui se reflète dans son travail littéraire engagé. C'est le cas notamment dans des essais tels que 'Une chambre à soi' et 'Trois Guinées'. Nous reviendrons sur son rôle en tant que pionnière littéraire dans la section suivante.


Mercure est également le Maître de son Ascendant, renforçant encore son rôle central dans sa personnalité. Cette position de Mercure en Verseau influence sa manière d'interagir avec le monde qui l'entoure, en mettant l'accent sur l'originalité, la créativité et une vision novatrice. De plus, son AS en Gémeaux lui confère une utilisation précise des mots, une facilité à s'exprimer par l'écrit et une grande curiosité. Comme elle aimait à le dire : "On ne badine pas avec les mots… surtout quand ils doivent durer à jamais ".


Pour approfondir notre analyse, examinons ces interactions. Mercure est en quinconce dissonant avec Uranus, qui influe sur les maisons V et X, toutes deux en carré avec Jupiter, conjoint à Neptune en maison XII.



Quinconce-Mercure-Uranus, Maison V-X
Quinconce-Mercure-Uranus

Le quinconce entre Mercure et Uranus lui confère une approche de la communication et de la pensée unique, parfois difficile à saisir pour les autres. Cet aspect quinconce indique souvent une nécessité d'ajustement et de réconciliation entre les énergies des planètes impliquées, ce qui peut refléter certains des défis et des contradictions intérieures qu'elle a rencontrés tout au long de sa vie. Ces tourments mentaux sont également liés à Uranus, apportant des énergies instables. Il contribue également à la génialité de son esprit, avec la maison V (où séjourne Uranus) soulignant des créations originales, directement liées à son intellect et mises en avant dans sa carrière, contribuant à sa position sociale.



Maison XII - Aspects à Mercure - Conjonction Jupiter-Neptune
Maison XII - Aspects à Mercure

Le carré de Mercure - Jupiter/Neptune souligne une imagination fertile et des possibilités d'exploration mentale qui peuvent aller au-delà des limites de la réalité. Cela peut expliquer en partie les expériences de Virginia Woolf liées à la perception de voix ou d'autres phénomènes mentaux, mais surtout un mental sans cesse en tension entre inspiration, imagination fertile et intenses désillusions. Cet aspect est en plus appuyé par la conjonction de Jupiter qui fait office d'amplificateur.


Notons qu'on retrouve très bien cette propension à l'introspection (puissance de la maison XII appuyée par les 5 planètes qui y siègent) et à l'exploration des émotions humaines déjà présente dans ses premiers écrits et journaux intimes et qui sont marqués par la position de la lune dans cette maison XII.


Ecrire pour survivre


Mais la personnalité de Virginia Woolf se construit également sur des traumatismes profonds qui lui conféreront une richesse intérieure tout en étant dévastateurs. À l'âge de 5 ans, ses deux demi-frères lui volent son enfance, la plongeant dans un monde de désillusions et de confusion. Cette période difficile a profondément marqué Virginia, et elle exprimera plus tard : “Grandir, c’est perdre certaines illusions pour en acquérir d’autres.”


Dans son essai autobiographique de 1939 intitulé "A Sketch of the Past", elle se livre sans détour sur les expériences traumatisantes qu'elle a endurées.


"Gérald me hisse sur une sorte de console et, pendant que je suis assise là, se met à explorer ma personne. Je peux me souvenir de la sensation de ses mains passant sous mes vêtements, descendant fermement et longuement de plus en plus bas. Je me souviens combien j’espérais qu’il s’arrête ; combien je me raidissais et me tortillais tandis que sa main s’approchait de mes parties intimes. Mais il ne s’arrêta pas."


Dans ce récit, elle évoque les abus répétés subis de la part de ses demi-frères, Gerald puis Georges Duckworth. Elle relate une scène troublante où Gerald, alors âgé de 20 ans, a violé sa personne. Les détails qu'elle partage révèlent le choc et la détresse qu'elle a ressentis alors qu'elle était confrontée à une situation inimaginable à son jeune âge.

Bien que nous ne disposions pas de datation précise, on peut supposer que les viols ont débuté lorsque Saturne transit la maison III (la maison des frères et sœurs), et qu'il entre en carré à sa Lune puis à sa Vénus natale.


Plus tard, c'est George, son autre demi-frère, qui s'est rendu coupable d'actes similaires. Derrière une façade de tendresse fraternelle se cachaient des intentions odieuses, transformant la confiance et la sécurité en une réalité douloureuse. Les abus auraient perduré jusqu'à l'âge de ces 24 ans, mais la encore je n'ai pas de datation précise.


Si on aborde ses faits du point de vue de son thème natale, comment pouvons-nous d'un point de vue psycho-astrologique analyser ses faits et évaluer les impacts sur son mental?


Sa propre valeur était profondément liée à celle de ses frères et sœurs et à la stabilité de son foyer. Cependant, son thème natal révèle également une complexité psychologique significative. La maison XII est particulièrement révélatrice de son expérience intérieure. Les maisons II et III sont liées, créant une connexion entre la valeur personnelle (représentée par la maison II), les interactions familiales et la communication (représentées par la maison III, l a maison de l'enfance). Cette connexion met en évidence le fait que Virginia a développé une partie de sa propre estime de soi à travers sa relation avec ses frères et sœurs ainsi qu'à travers la dynamique familiale.


Signes interceptés : Taureau Scorpion - Maison VI-XII
Signes interceptés : Taureau Scorpion - Maison VI-XII

De plus, la présence de deux signes interceptés, Taureau - Scorpion, dans les maisons VI et XII, suggère des défis importants liés à la perception de sa propre valeur et aux crises existentielles.

Le Taureau est associé à la valeur personnelle et à la stabilité, tandis que le Scorpion est lié aux transformations profondes et aux questionnements existentiels. La configuration de ces signes interceptés indique une remise en question de sa propre valeur, peut-être exacerbée par le traumatisme de son enfance où l'on a littéralement volé son innocence. Cet axe Taureau-Scorpion en analogie a l'axe II-VIII fait référence aussi aux possessions et à la perte, dans le cas de Virginia, on notera la perte de sa propre estime et de sa valeur personnelle.


En outre, l'axe de signes interceptés se situe dans les maisons VI et XII, liées au service sacré, au sacrifice et à la dimension psychologique. Cette configuration souligne la profondeur de sa dimension intérieure, y compris l'inconscient, refoulements des traumatismes, ainsi que les épreuves transformatrices auxquelles elle a dû faire face dans l'enfance.


Cela nous ramène à la maison III en Cancer, associée à la fratrie et à l'enfance, ainsi que la maison IV, représentant la famille et le foyer, qui sont des zones clés où ces défis et ces questionnements ont laissé une empreinte durable.


La maison XII, quant à elle, ajoute une dimension psychologique importante à son expérience, soulignant les aspects profonds de son psychisme qui ont été affectés par ces événements traumatiques. On peut d'ailleurs noter la lourdeur de cette maison symbolique de l'inconscient. Une conjonction Lune-Saturne indiquant une obligation de silence et de se tenir tranquille avec une obligation à l'auto-sacrifice dans son cas marquée par la conjonction Vesta-Saturne. La conjonction Jupiter-Neptune va quant à elle restreindre l'expansion, ce qui amène là encore une obligation de silence. La conjonction Chiron - Jupiter représente les blessures psychologiques encrées dans l'inconscient.


Pour conclure sur ces blessures traumatiques, alimentées par des décès successifs, perte de sa mère à l'âge de 13 ans, puis de sa demi-sœur, et de son père à l'âge de 22 ans, Virginia Woolf s'est construite sur ces traumatismes, portant le poids du silence. Tout ce que le conscient ne peut avouer est directement envoyé dans l'inconscient. Elle a cherché à briser le silence par sa plume, mais il était déjà trop tard pour sortir des abîmes de son esprit. Elle a fini par porter un fardeau devenu un bagage bien trop lourd, et c'est finalement la folie qui a gagné son esprit.


Une femme d'un autre siècle


Dans sa vie publique, Virginia passe pour l’archétype de la femme libre, qui se moque du qu'en dira-t-on et qui se bat pour ses convictions.


Sesqui-carré Soleil-Uranus
Sesqui-carré Soleil-Uranus

Son Soleil en Verseau symbolise l'idéalisme, ainsi que son insatiable besoin d'indépendance et de libre pensée. Un Soleil qui irradie tout son thème, éclipsant presque toutes les autres influences, illustrant son génie créatif et son esprit révolutionnaire. Dès son plus jeune âge, Virginia est destinée à changer les fondements de la pensée collective par le biais de son travail, ce qui lui vaut la reconnaissance de ses pairs au fil du temps. Elle incarne véritablement l'esprit visionnaire du Verseau, constamment en quête de nouvelles idées et de perspectives non conventionnelles. Cet aspect est souligné par le sesqui-carré Soleil - Uranus, la planète du changement radical et de l'originalité.


Virginia Woolf devient une fervente critique du patriarcat de son époque, s'interrogeant sur la place des femmes dans une société qui commence tout juste à reconnaître leurs droits. Son engagement en faveur de l'égalité des sexes et son exploration de la condition féminine marquent de manière indélébile la littérature féministe. En 2021, le magazine Vanity Fair la désigne comme une icône féministe, rappelant ainsi l'importance de son héritage dans la lutte pour l'égalité des sexes.


La conjonction Soleil-Vénus en Capricorne offre un éclairage fascinant sur sa personnalité. Malgré le carré entre le Soleil et Saturne, qui aurait pu la rendre réservée voire froide, cette conjonction, en maison 9, apporte une dimension authentique et profonde à sa personnalité. Elle ne se préoccupe pas de superficialités ou de sophistication, mais recherche plutôt des relations et des valeurs authentiques et significatives. Cela s'aligne parfaitement avec son engagement intellectuel et philosophique envers des idéaux élevés, ce qui se reflète dans sa façon d'aborder les relations avec une sincérité et un engagement profond.


Le carré entre Vénus et Saturne renforce l'idée d'une certaine froideur, peut-être même d'un renoncement à sa propre féminité, conduisant à des sentiments d'inquiétude et de sensibilité. La position de la Lune en Bélier en maison XII renforce cet aspect émotionnel, avec de probables sentiments et anxiétés refoulés. Quoi qu'il en soit, ce carré suggère un rejet de la féminité telle qu'on à l'époque, ou une difficulté à s'exprimer pleinement dans ce domaine. Dans son parcours universitaire, elle a pu aussi ressentir des tensions dues aux conventions associées à la féminité qui pouvaient entraver son expression authentique.

Carré Venus-Saturne
Carré Venus-Saturne

Ce carré suggère des difficultés à pleinement s'épanouir dans ce domaine en raison de ses fortes convictions philosophiques et intellectuelles. La position de la Lune en Bélier souligne encore davantage son désir d'indépendance et d'affirmation de soi, ce qui a probablement renforcé ses convictions et son rejet à l'égard des normes. On constate que c'est un aspect qui renforce son énergie verseau et qui résonne avec son soleil (conjonction).


Notons également que la position de Vénus en maison IX révèle que Virginia Woolf était profondément engagée dans des valeurs et des idéaux plus vastes. Le magnifique trigone entre Vénus et Pluton met en lumière une féminité profonde, en quête d'une compréhension philosophique de la vie. Cet aspect se reflète dans son œuvre littéraire, notamment dans ses explorations des émotions humaines et de la psyché. La position de Pluton en Maison XII renforce cette dimension, soulignant son intérêt pour les aspects cachés de l'existence et, peut-être, du féminin sacré.



Quinconce Mars-Vénus - Sextile Lune-Mars
Aspects à Mars

Le quinconce entre Mars et Vénus, bien que complexe, sous-entend une difficulté à être légitime dans ses études ou dans ces principes. Mars en Maison I indique son besoin d'action et son franc-parler, mais le quinconce suggère des défis et des déceptions, pouvant être aussi liés à son équilibre intérieur entre le masculin et le féminin.

Le petit sextile Lune-Mars dévoile un besoin de libération émotionnelle et une force émotionnelle sous-jacente, influencée par une force masculine. La position de Mars en Gémeaux souligne son penchant pour l'action et la puissance des mots dans son expression littéraire.


La conjonction Cérès-Soleil en Verseau accentue son déterminisme, la volonté d'aller au bout de son travail. En effet, Virginia mettra fin à ses jours 2 mois après l'achèvement de son roman, "entre les actes".


La conjonction Soleil-Vénus-Cérès en Maison IX et X révèle un idéalisme profondément ancré dans des idées progressistes, amplifié par la présence du Soleil en Verseau. Cette configuration astrologique indique une vision du monde qui transcende les frontières et les conventions, portée par des idéaux humanitaires et philosophiques élevés. Cérès, en tant que déesse de la fertilité, apporte une dimension inspirante et nourrissante envers la communauté. Virginia aura été et reste une femme inspirante pour des milliers de femmes qui trouvent le courage de se battre pour leurs droits


Enfin, la conjonction de Pallas avec Vénus en Maison 9 confirme son désir d'élévation de conscience et reflète son approche réfléchie et stratégique envers des idéaux philosophiques et intellectuels élevés, tout en offrant une perspective unique sur le féminin dans la société et la littérature.


En conclusion : un Soleil puissant, alimenté par les conjonctions, permet d'irradier tout le thème, et de donner à Virginia la possibilité de forger ses positions et de changer les codes littéraires. Elle fait naître en elle le besoin d'écrire pour survivre, mais pas seulement. Elle comprend le pouvoir des mots, celui de changer les dogmes, de changer la condition des femmes. Plus d'un siècle après, son soleil continue de nous irradier, elle est un exemple pour bien des femmes et peut enfin exposer sa Lune en Bélier et se poser comme une femme inspirante


Un mariage peu conventionnel


Le 10 août 1912, Leonard Woolf et Virginia Stephen unirent leurs destins dans le mariage. Virginia avait longtemps hésité avant d'accepter la demande de Leonard, mais finalement, elle consentit, marquant ainsi le début de leur union. Les médias de l'époque ont décrit leur mariage comme un amour amical exceptionnel, mais cela soulève la question : qu'a finalement poussé Virginia à accepter la demande de Leonard ?


À l'époque de leur mariage, Leonard avait 31 ans, tandis que Virginia en avait 30. Des amis de la famille ont révélé que leur vie sexuelle était inexistante, et ils partageaient même des chambres séparées. Ils n'ont pas eu d'enfants, en grande partie en raison des troubles mentaux de Virginia. On peut d'ailleurs noter la position de la Lune Noire en Maison IV dans le thème de Virginia, suggérant des difficultés liées à la maternité.


Cependant, plongeons-nous dans l'analyse astrologique de cette journée du 10/08/1912 pour comprendre davantage. Les positions planétaires étaient les suivantes : Jupiter était à 5°38 du Sagittaire, Saturne à 2°53 du Gémeaux, Uranus était rétrograde à 0°51 du Verseau, Neptune à 24°24 du Cancer et Pluton à 29°36 du Gémeaux.



Transit le jour du mariage de Virginia et de Léonard Woolf
Transits du 10/08/1912

Ce qui saute aux yeux, c'est la position de Jupiter qui vient se placer sur le Noeud Nord de Virginia en Sagittaire. Jupiter est le maître de la Maison VII, ce qui indique la légalisation de leur union, mais plus encore, une opportunité de croissance dans leur vie personnelle liée à leur relation et à son partenariat avec Leonard Woolf. Cette configuration astrologique souligne que leur mariage était lié à une quête de développement mutuel, basé sur des intérets communs. Le Noeud Nord étant en Maison VI, touchant l'axe VI-XII (signes interceptés), ce qui met l'accent sur un engagement profond, utile et bienveillant axé sur une dimension universelle.


Avec le transit d'Uranus, tout au début du Verseau, passant sur la Vénus natale de Virginia, formant une conjonction au Soleil, il est clair que cette association prend une dimension très "Verseau". Cela met davantage l'accent sur une association portée sur une relation amicale, avec des principes communautaires dépassant ceux d'un couple qui se marie traditionnellement pour fonder une famille. Virginia et Leonard ont donc trouvé leur "enfant" dans leur engagement envers la communauté, la société et leurs lecteurs. Cette expansion de leur concept de famille était en grande partie soutenue par la position de la Vénus de Virginia en Maison IX, qui favorisait des intérêts philosophiques et intellectuels plus larges. On lira bien sur dans la presse : En 1917, dans l'appartement de Richmond, la presse d'imprimerie a donc pris la place du berceau au milieu du salon du couple Woolf.(...)


Mais ce qui est très intéressant dans ce passage d'Uranus, c'est qu'il permet de relayer toutes les énergies, par la conjonction Soleil-Vénus, les carrés Venus-Jupiter ou Venus-Neptune qui relaient vers ce Soleil en Verseau une puissante énergie Uranienne. Cette influence unique prend également la couleur de la Maison XII, ajoutant une dimension de foi universelle en de grands principes philosophiques à leur union. "La création de la fondation de la Hogarth Press a non seulement sauvé le mariage des Woolf mais elle leur a aussi assuré une totale indépendance créative" Jeannine Hayat - Critique littéraire, illustré par le Carré Vénus en maison IX à Jupiter conjoint Neptune en maison XII


Le transit de Neptune vient faire un carré à la Lune Natale de Virginia. Cela suggère des défis émotionnels et peut être un certaine désillusion de l'amour, ou de ce qu'elle pouvait en attendre. On peut lire en 2017, dans le témoignage de Carole d'Ivoire pour la presse : (...) mais faute d'avoir pu épouser Lytton Strachey, son véritable amour, elle n'avait eu d'autre choix que de s'unir à l'ami intime de l'historien (...) .


Même si le mariage avec Léonard n'était pas parfait, ils ont su, ensemble, construire de grandes choses autour de leurs convictions et de leur idées philosophiques et politiques. Ensemble, ils ont pu panser leurs blessures et se laisser un espace de liberté pour vivre respectivement leurs passions extra-conjugales. Et c'est à travers ce compagnonnage affectueux et respectueux qu'ils ont pu faire évoluer leurs sentiments respectifs en un attachement sincère et productif. C'est tout le pouvoir d'une maison VII en sagittaire, d'un maitre Jupitérien en maison XII, un libertinage vécu dans le secret mais dans des principes qui vont au delà du consensus moralo-sociétal. Virginia dira plus tard, avec toute la beauté de son Soleil Verseau, "on devrait être libre d'aimer qui on veut, peut importe le sexe de la personne."


Une folie dévorante


Bien plus qu'une écrivaine de talent qui a consacré son génie créatif à la littérature contemporaine, Virginia Woolf cherchait avant tout à atteindre l'authenticité. Elle s'exprime en ces termes dans son Journal : « Etre immune, c’est vivre à l’abri des chocs, des ennuis, des souffrances, c’est être hors de portée des flèches, avoir assez de bien pour vivre sans rechercher flatterie ni réussite, ne pas être obligée d’accepter les invitations et ne pas se soucier des éloges que reçoivent les autres. »


Cette quête (Conjonction Céres au Soleil et Vénus comme je l'ai développé plus haut) la pousse à achever son dernier roman, "Entre les actes" avant de tirer sa révérence finale au monde.


L'intimité que Virginia entretient avec la folie est un mélange de douceur pénétrante autant qu'une bataille quotidienne. Elle confiera dans son Journal, le 11 octobre, "Si je ne passais jamais par ces crises si extraordinairement pénétrantes d’agitation ou de repos […], je finirais par m’abandonner et me soumettre. Il y a là au contraire, quelque chose qui m’oblige à lutter."


L'écriture, son amour de toujours, lui a donc permis de transcender la folie et d'entreprendre un voyage dans les tréfonds de sa propre psyché, mais aussi de la psyché humaine. Ce pouvoir, Virginia le tient de Pluton en Maison XII, un Pluton puissant, qui lui permet de voir au-delà du visible, de plonger dans les profondeurs de l'inconscient humain, la créditant comme experte du roman psychologique.


Pourtant, et peut-être lui a t'il semblé que tout était dit, Virginia prendra la voix extrême en choisissant la noyade dans les eaux glaciales de la rivière de l’Ouse, le 28 mars 1941.


Transit le jour du décès de Virginia  Woolf
Transit du 28/03/1941

Ce jour, le ciel de Virginia comptait trois transpersonnelles en transit dans sa maison XII. Il faut d'ailleurs noter que ce transit de Saturne, Jupiter, Uranus étant très lent, la réflexion sur cette décision de mettre fin à ses jours devait être déjà bien installé et murement réfléchi.


Cependant, pour mieux comprendre cette décision tragique et le contexte qui l'a précédée, il est essentiel d'examiner les transits planétaires afin de mieux comprendre sa décision.


Ce qui m'a particulièrement frappé, c'est la position de Jupiter en transit, qui se trouve exactement sur son Jupiter natal (5ème retour de Saturne). Cette position, identique à la position natale, crée une répétition significative dans sa vie. Cette récurrence pourrait être liée à des thèmes tels que la folie ou une surcharge mentale, où les mots affluent sans relâche dans son esprit. Cela semble être une dynamique non résolue qui a marqué sa vie.


Ce qui ressort clairement de ce transit, c'est que Mercure est au cœur de cette tension, recevant toute la puissance de Jupiter en transit. Cette dissonance unique à Mercure provoque une sur-stimulation mentale, entraînant des idées sombres, des angoisses et potentiellement un épuisement moral. Cet aspect accentue le flux de l'inconscient vers le conscient, de la maison XII à la maison X, créant une dynamique où la conscience est exposée aux ténèbres de sa folie, ou vice-versa. En fin de compte, cette ébullition de Mercure, alimentée par cet aspect, a peut-être aussi contribué à l'achèvement de sa dernière œuvre littéraire.


De plus, Jupiter est également en conjonction avec son Chiron natal souligne son désir de guérison de ses blessures intérieures. Virginia pouvait percevoir la fin de sa lutte contre la folie comme une forme de guérison. L'aspect Jupiter-Chiron pourrait symboliser un désir de transcender ses souffrances personnelles par le passage à un état spirituel supérieur. Extrait de sa biographie par Phyllis Rose "Certains suicides paraissent plus rationnels que d'autres, et pour Virginia, devenir fou était une souffrance réelle qu'elle ne souhaitait pas supporter une nouvelle fois."


Concernant le transit de Saturne sur son Neptune natal, il indique une période de froideur et de désillusion, peut-être la réalisation qu'elle était submergée par sa lutte contre la folie depuis si longtemps. Cette conjonction agit comme une hyper-réalisation, une prise de conscience profonde de la nécessité de prendre en main sa santé mentale. D'autant qu'elle est à son deuxième retour de saturne qui impose un bilan, sur ses accomplissements et de ses défis passés. La biographe Phyllis Rose, écrira de Virginia : "Elle témoigne de discipline, de rationalisme, du souci de ceux qu’elle abandonne, de sa dignité professionnelle. C’étaient des qualités qui ont marqué sa vie. Pour ne pas les perdre, elle se suicida". Et bien que ce soit la peur de la folie qui l’ait conduite au suicide, son suicide lui-même ne fut pas tant un acte de folie qu’une dernière et suprême tentative de discipline."Cela met en lumière le caractère réfléchi et la discipline qu'elle a investis dans sa décision de mettre fin à son tourment mental".


Dans les transits de cette journée, je suis aussi interpellée par la dissonance qu'exercent les transits sur son mars natal.


Tout d'abord, le semi-carré de Saturne son Mars natal en maison I. Ce semi-carré peut agir comme une réaction à la tension mentale qu'elle ressentait. Il indique une action froide et réfléchie, comme un passage à l'acte, pour mettre fin à son agitation mentale. De plus, ce semi-carré agit sur l'axe 1-7, qui concerne les relations avec les autres, et, dans le cas de Virginia, sa relation de couple. Notamment, Jupiter, qui est le maître de la Maison VII (la maison des relations), est conjoint à Saturne. Cela suggère que sa décision de mettre fin à son tourment pouvait également être interprétée comme un acte de protection envers son conjoint Leonard, renforçant ainsi la dynamique de la maison I, en relation avec la maison VII. En prenant cette décision, elle pouvait, enfin, espérer la paix pour elle est son mari.


Mars, maison I, en Gémeaux, symbolise son corps physique, étant également gouverné par Mercure, le maître de cette maison. Cette configuration reflète son fort désir de mettre fin à l'agitation mentale, d'autant plus significatif que Mars est également le maître de la maison XII. On retrouve dans cet aspect, le lien entre le mental, l'inconscient et le désir profond d'action, de mettre fin à cette agitation mentale liée à sa propre psyché (Maison XII).


Pour finir, notons le quinconce qu'exerce Mars transitant le capricorne en maison IX, a lui-même. Cette configuration révèle une certaine tension ou un besoin d'ajustement entre ses actions et sa manière de manifester sa volonté (Mars) par rapport à ses convictions, sa philosophie de vie, voire ses explorations intellectuelles (Maison 9).


Cependant, ce Mars en transit ne se contente pas de refléter cette tension. Il vient renforcer l'action extrême et fatale du suicide, marquant ainsi la dimension implacable de cet acte, tel que la noyade dans les eaux glaciales. Cette intensité est soutenue par le carré de Neptune en transit à son Mars natal, indiquant une action influencées par des perceptions floues ou des illusions (Neptune), peut-être liées à sa propre identité et à son énergie créative (Mars en Maison 1).


Notons aussi que ce transit de Neptune fait un quinconce à la lune natale de Virginia. Il vient appuyer sur la confusion mentale, sur son inconscient (maison XII), insufflant son choix de la noyade, qui a une forte dimension symbolique liée à Neptune, l'élément de l'eau, qui peut être vue comme un moyen de purification, de laver les offenses du passé, ou même comme une tentative de retour à un état d'unité avec la mer. En tout état de cause, il s'agit là d'un acte hautement symbolique de dissolution de soi dans l'inconscient collectif.


La Lune, Saturne, Jupiter, Neptune, Pluton, Chiron, Vesta, Noeud Sud, un signe intercepté conférant à l'axe VI-XII un dynamisme effervescent, autant de corps célestes et de points sensibles qui sacralisent la toute-puissance de la maison XII et le pouvoir d'exploration de l'inconscient acquis par Virginia. Cet engagement d'introspection de son propre psychisme, a incontestablement influencé ses œuvres et sa vie. Virginia s'est battue, plume et encre comme seule arme contre sa folie, insufflée par les épreuves de sa vie. Elle va jusqu'à braver la mort elle-même dans son ultime combat et donne le coup de grâce en ayant le dernier mot : “Contre toi je me jetterai, invaincue et inébranlable, ô Mort !”


Et n'oubliez pas :

"Les épreuves de la vie sont là pour révéler votre véritable force intérieure et vous guider vers la découverte de votre plein potentiel".


A bientôt pour une prochaine analyse de thème natal 👋😊

Comments


Astrologue Astro-Psychologue
Astrologue, Astropsychologue

Astrologue - Astro-Psychologue

Bienvenue sur mon blog. J'ai beaucoup de plaisir à partager mes réflexions avec vous. N'hésitez pas à m'écrire si vous souhaitez me faire part, dans la bienveillance, de vos commentaires et de vos idées.

  • Instagram
  • Facebook

Abonnez-vous pour recevoir mes actualités en exclusivité

Merci d'avoir rejoint mon blog !

bottom of page