top of page

Les filles, les femmes et les mères sous le prisme transgénérationnelle

Parcours de guérison à travers le âges

Les filles, les femmes et les mères, parcours transgénérationnelle
Portrait de femmes

Il y a quelques années, au début de ma formation en psychologie, j'ai été initiée à la psychogénéalogie, domaine qui a immédiatement capté mon intérêt. Passionnée par l'histoire de mes ancêtres, et en particulier celle des femmes de ma famille, je n'avais pas encore réalisé à quel point leurs expériences avaient pu influencer mes propres décisions. Au fil de mes recherches, j'ai découvert que nombre de mes choix, bien que semblant indépendants, étaient en réalité des réponses aux actions et aux vécus de mes ancêtres.

L'histoire familiale est marquée par des récits douloureux, notamment celui de ma mère, victime d'inceste de la part de son père. Ce secret, révélé tardivement, fut nié par sa propre mère, illustrant une tradition de valorisation de la féminité au détriment du rôle maternel, un schéma se répétant sur plusieurs générations. Malgré les épreuves, ma mère a su transformer sa souffrance en force, en créant une association de lutte contre l'inceste et en devenant écrivain.

Mon parcours a également été façonné par ces histoires. Inspirée par la résilience de ma mère, j'ai choisi de me consacrer à l'accompagnement des femmes et des enfants à travers l'astro psychologie. Actuellement, je collabore avec ma mère à l'écriture d'un livre qui explore, à travers le récit de plusieurs générations de femmes, comment les schémas de répétition inconscients se forment et se perpétuent, influencés par les expériences de nos ancêtres.

Cette démarche est pour moi une quête de sens et de guérison, non seulement personnelle mais aussi collective. Elle vise à mettre en lumière les façons dont nous sommes liés à notre lignée, souvent sans même en avoir conscience, et comment, en reconnaissant ces liens, nous pouvons choisir de transformer notre héritage en un avenir plus conscient et libéré.

Tout comme l'histoire personnelle de ma mère lui a offert la possibilité de transformer ses propres blessures en offrant soutien et réconfort aux femmes de son association, elle a su répondre à leurs besoins avec une profonde empathie, car elle comprenait intimement la douleur qui les habitait. Privée de l'écoute maternelle, elle a choisi de se tourner vers l'écriture, utilisant sa plume incisive pour libérer la voix de milliers de femmes. À travers son propre récit, elle a créé un espace où l'écoute, le partage, et le réconfort ont permis à ces femmes de s'exprimer et de se soutenir mutuellement. Son travail a ainsi ouvert la voie à la libération des histoires et des voix de nombreuses autres femmes, gravées dans l'encre noire comme témoignage de leur parcours et de leur résilience.


Mon histoire : un miroir des souffrances transgénérationnelles


Mon parcours personnel est marqué par des souvenirs douloureux, longtemps niés, des sévices que mon propre père se vantait d'infliger sous couvert d'éducation. Dès mes premiers mois de vie, j'ai été confrontée à des sévices de sa part dont il se vantait ouvertement comme pour expier ses méthodes d'éducation brutales. Il m'arrachait de mon berceau en pleine nuit pour m'obliger à manger, me gavant comme une oie malgré mes cris et ma résistance, sous le prétexte fallacieux d'être un parent compétent face à une mère qu'il prétendait défaillante. Cette maltraitance a perduré des années, laissant des repas devenir pour moi des moments d'angoisse profonde, me faisant vomir par la force de la répulsion, sous le regard furieux de ma mère et les exigences tyranniques de mon père.

Mais la violence était quotidienne et prenait moult visages. Face à la moindre difficulté scolaire, mon père me frappait, me cognant le front contre le coin d'un bureau Louis XVI, laissant des marques indélébiles dans ma psyché d'enfant. Ces expériences de violence physique et psychologique ont ensemencé mon esprit d'une souffrance profonde, infiltrant mon inconscient comme un poison et influençant mes choix de vie pendant des années.

Ce n'est qu'en prenant pleinement conscience du déni dans lequel j'avais vécu, à l'image de ma mère, que j'ai commencé à transformer cette douleur en engagement pour aider les femmes.


La répétition du cycle : l'écho dans la vie de ma fille


Pourtant, l'histoire des femmes de notre famille reste marquée par des schémas douloureux qui se perpétuent, murés dans le silence. Ma propre fille n'a pas échappé à ce fléau familiale, victime d'un viol au sein de son établissement scolaire. Cette blessure, elle la porte au plus profond d'elle, une marque indélébile sur son être le plus pur. Comme tant d'autres avant elle, elle a choisi le silence, laissant son corps exprimer la souffrance que ses mots ne pouvaient dire. Recluse dans sa chambre, plongée dans le silence de ses études, perdant du poids, elle a cherché refuge dans l'éloignement. Elle est partie explorer de nouvelles terres, immerger dans des cultures étrangères, portée par l'espoir de trouver des réponses et d'atténuer sa douleur. En quittant la terre de sa naissance, elle pensait pouvoir laisser derrière elle ce chapitre douloureux de sa vie. Ce voyage était une quête de guérison, un chemin vers la compréhension de soi à travers l'expérience de l'autre, dans l'espoir que la distance et le temps puissent offrir une nouvelle perspective sur sa douleur.

Mais la douleur, au lieu de s'estomper, s'est intensifiée jusqu'à éclater, semblable à un furoncle longtemps mûri qui finit par libérer son liquide purulent. La vie a cette manière inextricable de nous rappeler qu'il est vain de se mentir à soi-même. Peu importe où l'on va, la souffrance, si elle n'est pas écoutée, grandit et se transforme en monstre. Elle hante nos nuits et nos jours, infligeant des blessures profondes à notre psyché. Le désespoir peut conduire à envisager l'inimaginable, comme sauter d'un immeuble de 34 étages, ou à se blesser soi-même, dans un cri muet pour se rappeler qu'on est encore en vie, malgré une douleur devenue intolérable.

Ma fille a accueilli l'année 2024 comme l’année de sa guérison, nous offrant par là même un merveilleux cadeau, celui de vivre sa vie en toute conscience. Ainsi, elle intègre sa blessure et ne choisit plus de la fuir. Elle choisit d'en faire une force en la mettant au service d'aide aux enfants dans le milieu scolaire, devenant enseignante. Tant de puissance et de symbolique dans ce choix, qui m'emplissent de fierté et me comblent de joie. Bravo à ma fille pour son courage et sa détermination. Elle aussi manie les mots comme une puissance libératrice et partage dans ses écrits personnels sa souffrance à travers des textes poignants.


Prise de conscience et chemin vers la résilience


Cette répétition des schémas de souffrance et de silence dans notre lignée féminine a été brisée par l'écriture, la conscientisation, et la transformation de l'expérience douloureuse en un savoir faire .

C'est pour cela qu'il est crucial d'écouter ces douleurs, de leur donner la parole, une place pour les transformer plutôt que de les laisser nous définir. Notre travail, à travers l'écriture, l'accompagnement et la conscientisation, vise à offrir des outils pour cette transformation pour toutes les femmes portant en elles des histoires similaires.

Pour moi, la révélation la plus marquante de mon parcours a été la prise de conscience de la dimension transgénérationnelle des traumas familiaux. Il est apparu clairement que les douleurs que nous portons ne sont pas seulement les nôtres mais aussi celles des filles, des femmes et des mères de notre famille.


Aujourd’hui je vous ouvre les portes sur un chapitre de mon enfance, afin que vous puissiez, vous aussi, approcher la guérison avec une conscience, certes individuelle, mais aussi élargie et constater que les blessures guérissent. Cela nous permet de saisir que nos comportements, nos craintes, et même certaines de nos aspirations ne découlent pas uniquement de nos propres expériences, mais résonnent également avec les vies de ceux qui nous ont précédés mais aussi de notre descendance. C'est ainsi que depuis plusieurs années, mon travail d'accompagnement des femmes et des enfants reflète cette quête de résilience véritable.


J'espère que ces confessions vous encourageront à considérer cette démarche élargie, qui loin d'être simple et direct, demande du courage et de la patience. Mais croyez-moi, il promet d'ouvrir des horizons nouveaux et riches qui nous rapprochent de notre essence véritable.


A bientôt...🌈

Comments


Astrologue Astro-Psychologue
Astrologue, Astropsychologue

Astrologue - Astro-Psychologue

Bienvenue sur mon blog. J'ai beaucoup de plaisir à partager mes réflexions avec vous. N'hésitez pas à m'écrire si vous souhaitez me faire part, dans la bienveillance, de vos commentaires et de vos idées.

  • Instagram
  • Facebook

Abonnez-vous pour recevoir mes actualités en exclusivité

Merci d'avoir rejoint mon blog !

bottom of page